منتديات محمد بوزاهر - خنشلة -
منتديات ثانوية الشهيد محمد بوزاهر
عزيزي الزائر / عزيزتي الزائرة يرجي التكرم بتسجبل الدخول اذا كنت عضو معنا
او التسجيل ان لم تكن عضو وترغب في الانضمام الينا
سنتشرف بتسجيلك

منتديات محمد بوزاهر - خنشلة -

منتدى يرحب بكم في كل وقت من ان نفيد و نستفيد
 
الرئيسيةsalut toutاليوميةس .و .جالمجموعاتالتسجيلدخول
إعلان تم معاقبة العضو sami28 وذلك لسبب استعماله الفاظ مخلة للاداب العامة وذلك بحرمانه من استعمال المنتدى لمدة 3 اشهر

شاطر | 
 

 le compte rendu objectif

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
benabbes
المدير


عدد المساهمات : 1573
تاريخ التسجيل : 18/05/2009
العمر : 25
الموقع : http://lyceekhenchela.ahlamontada.com

مُساهمةموضوع: le compte rendu objectif   الجمعة يونيو 18, 2010 9:08 am

La controverse sur les indiens d'Amérique


Le cardinal envoyé par le pape Aidothoé la controverse qui oppose deux religieux: Sépulvéda et Las Casas
- Oui, éminence, les habitants du nouveau monde (les indiens d'Amérique) sont des esclaves par nature en tout point conforme à la description d'Aristote
- Cette affirmation demande des preuves, dit doucement le cardinal
Sépulvéda n'en disconvient pas
- D'abord, les premiers qui ont été découverts se sont montrés incapables de toute initiative, de toute invention. En revanche, on les voyait habile à copier les gestes et les altitudes des espagnols, leurs supérieurs. (…) Cette tendance à copier (…) est le caractère même de l'âme d'esclave
- Mais on nous chante une vieille chanson s'écrie las casas. De tout temps les envahisseurs, pour justifier leur mainmise, ont déclaré les peuples conquis indolents, des pourvus, mais très capables d'imiter ! césar racontait le même chose des gaulois qu'il asservissait ! nous ne pouvons pas ralentir cet argument ! césar s'aveuglait volontairement sur la vie véritable des peuples de la gaule, sur leurs conformes, leurs langages, leurs croyances et même leurs outils ! il ne voulait pas, et par conséquent ne pouvait pas voir tout ce que cette vie offrait d'original. Et nous faisons de même: nous ne voyons que ce qu'ils imitent de nous ! le reste, nous l'effaçons, nous le détruisons à jamais, pour dire ensuite: ça n'a pas existé
Le cardinal, qui n'a pas interrompu le dominicain, semble attentif à cette argumentation nouvelle, qui s'intéresse au coutumes des peuples. Il fait remarquer qu'il s'agit d'un terrain de discussion des plus délicats, où nous risquons d'être constamment ensorcelés par l'habitude, prise depuis l'enfance, que nous avons de nos propres usages, lesquels nous semblent de ce fait très supérieurs aux usages des autres
- Sauf quand il s'agit d'esclaves nés, dit le philosophe. Car on voit bien que les indiens ont voulu presque aussitôt acquérir nos armes et nos vêtements
- Certains d'entre eux, oui, sans doute, répond le cardinal. Encore qu'il soit malaisé de distinguer dans leurs motifs, ce qui relève d'une admiration sincère ou de la simple flatterie
Quelles autres marques d'esclavage naturel avez-vous relevées chez eux
- Ils ignorent l'usage du métal, des armes à feu et de la roue, ajoute Sépulvéda. Ils portent leurs fardeaux sur les dos, comme des bêtes, pendants de long parcours. Leur nourriture est détestable, semblable à cette des animaux. Ils se peignent grossièrement le corps et adorent des idoles affreuses. J'ajoute qu'on les décrits stupides. Il changent très fréquemment de femmes, ce qui est un signe très vrai de sauvagerie. Ils ignorent aussi la nature de l'argent et n'ont aucune idée de la valeur respective des choses. Par exemple, ils échangeaient cotre de l'or le verre cassé
- Eh bien ! s'écrie Las Casas, parce qu'ils n'adorent pas l'or et l'argent, est ce une raison pour les traiter des bêtes? Et pourquoi jugez vous leurs nourriture détestable? Y avez-vous goûté? Parce qu'une nourriture est différente de la nôtre doit on la trouver répugnante
Ils mangent des œufs de fourmi, des tripes d'oiseau
- Nous mangeons des tripes de porcs! Et des escargots! Ne nous a-t-on pas appris, d'un autre côté, qu'il cultivent des fruits et des légumes qui jusqu'ici nous étaient inconnus? Et que certains de leurs tubercules son délicieux? Vous dites qu'ils portent leurs fardeaux sur le dos: ignorez-vous que la nature ne leur a donné aucun animal qui pût le faire à leur place
Quant à se peindre grossièrement le corps, qu'en savez vous? Que signifier le mot "grossier


Jean-Claude Carrière, La controverse de Valladolid


:Question
.Faites le compte rendu objectif de texte
:Réponse
la controverse sur les indiens d'Amérique est un texte écris par Jean-Claude Carrière qui nous fais part d'un débat sur les habitants du Nouveau Mande; extrait de la controverse de Valladolid, d'après Jean-Claude Carrière, édité en 1991
En effet, le cardinal a été envoyer pour arbitrer la controverse qui opposait le philosophe Sépulvéda et la dominicain Frère Bartholomé de Las Casas
Ces deux religieux débattent de la questions des Indiens: Sépulvéda affirme que ces indigènes sont nés pour être esclaves et s'appuie sur l'argument d'autorité en se référant au grand philosophe Aristote. Il avance que les Indiens sont incapables d'invention et qu'au contraire, ils sont doués pour singer les Espagnoles qui leur sont supérieurs. Par ailleurs, il multiplie les exemples qui prouvent leur sauvagerie
En revanche, Las Casas plaide en faveur des habitants du Nouveau Monde. Il réfute l'argument de l'imitation et illustre sont point de vue par les propos de César qui justifiait la mainmise sur les Gaulois par leur incapacité à copier les gestes de leurs envahisseurs; la citation utilisée ici n'est pas la seule modalité argumentative; on constate également l'utilisation du questionnement: « parce qu'une nourriture est différente de la notre, doit-on la retrouver répugnante?», ainsi que la comparaison: Et nous faisons de même.». Il utilise le raisonnement déductif dans: - Ils mangent des œufs de fourmi, des tripes de oiseaux… - Nous mangeons des tripes de porc! Et des escargots
Sépulvéda tente de convaincre le cardinale que les Indiens sont des esclaves alors que Las Casas essaye de persuader que c'est un peuple différent qui à un mode de vie propre à lui
Le texte a donc une visée argumentative

bonne chance a tout les candidat du BAC

_________________


 


أنا لا أبدل أحزان قلبي بأفراح الناس ، ولا أحب ...أن تنقلب الدموع التي تسردها الكآبة من جوارحي فرحاً وضحكاً
أتمنى أن تبقى حياتي دمعة وإبتسامة...دمعة تطهر قلبي وتفهمني أسرار الحياة وغوامضها ،وإبتسامة تساعدني لأواجه مصاعب الحياة ومشاكلها وتكون رمزاً لسعادتي


دمعة أشارك بها من يستحق قلبي.وإبتسامة تكون عنوان فرحي بوجودي

أريد أن أموت شوقاً ولا أحيا مللاً... أريد أن تكون في أعماق قلبي مجاعه للحب والجمال
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
http://lyceekhenchela.ahlamontada.com
 
le compte rendu objectif
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتديات محمد بوزاهر - خنشلة - :: التعليم الثانوي :: السنة الثالثة ثانوي :: لغـــة فرنسيـــة-
انتقل الى: